Approche

La Fondation, qui cible en priorité les institutions travaillant plus particulièrelent avec les femmes et en zone rurale, intervient dans des pays émergents selon des critères objectifs présentés et validés par son Conseil d’Administration : pays présentant des Indices de Développement Humain (IDH) faibles ; pays à faible taux d’inclusion financière ; pays disposant d’un volume d’intervention en fonds de microfinance internationaux réduits. Ces pays sont principalement situés en Afrique sub-saharienne, au Moyen-Orient et en Asie du sud et du sud-est.

La performance à la Fondation

Chaque année, la Fondation fait auditer son portefeuille d'institutions de microfinance selon les normes universelles de la performance sociale, le standard international en vigueur dans son secteur d'activité (évaluation SPI4­Alinus par l'organisme Cerise).

En 2018, les partenaires financés par la Fondation ont renforcé encore leurs résultats dans les 6 axes majeurs de  la performance sociale. Ainsi, la note globale a augmenté de 69% en 2017  à 70% en 2018, Les partenaires de la Fondation se distinguent du benchmark du secteur en ce qui concerne les bonnes pratiques de protection des clients, notamment  la prévention du surendettement.

La Fondation présente un portefeuille parmi les plus qualitatif du marché, fruit d'une méthode constante de sélection, de gestion et d'accompagnement au long d'un processus rigoureux d'engagement  et de suivi des fonds octroyés.

Aujourd'hui la Fondation accèlère son développement, élargit ses capacités d'action, s'implique comme relais technique dans les pays où elle intervient et continue de renforcer ses coopérations avec le groupe Crédit Agricole.

En 2018, elle a renforcé davantage sa situation financière en fournissant des services de conseil à des fonds d’investissement spécialisés. Dans les prochaines années, elle continuera à renforcer  son modèle de développement durable avec une offre  de services diversifiée et la structuration de véhicules d'investissement à impact.