Approche

La performance sociale fait référence aux résultats d'une organisation dans les domaines qui ne relèvent pas directement de son activité économique et plus particulièrelment, dans le cas des IMF ou des entreprises de type social business, de la réalisation de sa mission sociale. 

Le Groupe de travail sur la performance social (SPTF) la définit comme « la mise en pratique efficace de la mission sociale d’une institution conformément à des valeurs sociales reconnues ».
 
La performance sociale prend en compte la totalité du processus et l'impact des efforts en faveur de l'inclusion financière. Elle comprend l’analyse des objectifs affichés des institutions, l’efficacité de leurs systèmes et services, les résultats correspondants (capacité à atteindre un grand nombre de ménages très pauvres, par exemple) et les changements positifs effectivement obtenus dans le quotidien des clients.
 
Rechercher un impact social tout en obtenant une juste performance financière ouvre la voie du développement d’une finance inclusive responsable. Depuis son origine la Fondation a adopté cette démarche éthique. C’est pourquoi nous mettons en œuvre une double analyse financière et sociale de nos partenaires (institutions de microfinance et Social Business) lors de nos études de financement et nous assurons un suivi régulier de leurs doubles performances.

Présence géographique

La Fondation intervient dans des pays émergents selon des critères objectifs présentés et validés par son Conseil d’Administration : pays présentant des Indices de Développement Humain (IDH) faibles ; pays à faible taux d’inclusion financière ; pays disposant d’un volume d’intervention en fonds de microfinance internationaux réduits. En 2018, ces pays sont principalement situés en Afrique sub-saharienne, au Moyen-Orient et en Asie du sud et du sud-est.