Retour

La Fondation Grameen Crédit Agricole investit dans trois nouveaux pays

Au cours du premier semestre 2019, la Fondation Grameen Crédit Agricole a réalisé de nouveaux investissements dont trois dans de nouveaux pays. Elle a ainsi financé pour la première fois l'institution de microfinance LAPO en Sierra Leone, pour un montant équivalent de 385 000 euros. La mission de LAPO est d'offrir des services financiers qui répondent aux besoins des personnes économiquement actives, de manière rentable et innovante. C'est une IMF qui s’engage à développer le secteur de la microfinance en Sierra Leone sur la base des meilleures pratiques en matière de microfinance et à renforcer le secteur en vue de développer une culture du crédit. A ce jour, l'institution compte près de 22 000 clients, dont 97,3% de femmes. Cette clientèle se situe à 74% en zone rurale.

La Fondation a également réalisé un premier financement d'un montant équivalent à 500 000 euros auprès de l'institution de microfinance nigérienne ACEP Niger. ACEP Niger est une IMF spécialisée dans le financement des très petites entreprises en milieu urbain. Elle gère des prêts et des produits d’épargne destinés aux petites et micro-entreprises urbaines et périurbaines rejetées par le système bancaire traditionnel. Conformément à sa priorité en matière de responsabilité sociale d’entreprise, l’ACEP Niger a adopté les principes de protection du client de la SMART Campaign. Elle veille ainsi à protéger ses emprunteurs contre le surendettement. A ce jour l'institution compte près de 4 000 clients dont environ 25% de femmes. La totalité de la clientèle d'ACEP Niger se trouve en zone urbaine. 

Enfin, la Fondation a également accordé un premier prêt d'un montant équivalent à 493 000 euros à VisionFund Rwanda, une institution de microfinance filiale de VisionFund International dont la mission est de fournir des services financiers et non financiers aux communautés rurales défavorisées. VisionFund Rwanda sert principalement les femmes vulnérables ayant des enfants et lesjeunes dans les zones rurales et leur offre des opportunités d’autonomisation économique. Les produits proposés et la stratégie sont axés sur le renforcement et l'offre de services financiers aux associations villageoises d’épargne et de crédit ett aux groupes. A ce jour l'IMF compte près de 12 000 clients dont 62% de femmes et 85% de clients en zone rurale.

Avec ces trois nouveaux investissements, la Fondation aujourd'hui est présente dans 16 pays d'Afrique subsaharienne.