Retour

La Fondation Grameen Crédit Agricole accorde 7 nouveaux financements en Afrique subsaharienne

Durant le premier semestre de l'année, la Fondation Grameen Crédit Agricole a accordé sept nouveaux financements en Afrique subsaharienne à des partenaires historiques.

Au Bénin, l'institution de microfinance RENACA a reçu un prêt d'un montant en monnaie locale équivalent à 762 000 euros. RENACA est une institution mutualiste dont la mission est de renforcer de manière significative la base économique des populations rurales. A ce jour l'institution compte 27 000 clients situés à 80% en zone rurale et 59,5% de femmes.

Au Kenya, la Fondation a accordé un nouveau prêt en monnaie locale équivalent à 2 millions d'euros à l'institution de microfinance Musoni. L’institution exploite fortement les technologies de l’information et de la communication afin de gérer ses activités de manière efficace et s’adapter rapidement. A ce jour l'institution compte 44 000 clients dont 66,3% de femmes et 63,3% de clients en zone rurale.

En Ouganda, ENCOT a reçu un nouveau prêt en monnaie locale équivalent à 296 000 euros. Ce prêt a été réalisé dans le cadre de la Facilité Africaine, programme développé par la Fondation Grameen Crédit Agricole en partenariat avec l'Agence Française de Développement pour soutenir les institutions de microfinance de petite taille en Afrique subsaharienne. ENCOT est une institution qui offre des services financiers et de développement entrepreneurial. A ce jour l'institution compte 6 200 clients dont 56% de femmes et 88,4% de clients en zone rurale.

En République Démocratique du Congo, la Fondation a accordé un prêt de 540 000 euros dans le cadre de la Facilité Africaine à l'institution de microfinance Paidek, dont le rôle est de financer le développement de petites activités de commerce ou d’élevage. A ce jour, Paidek compte 15 500 clients dont 51% de femmes et 31,2% de clients en zone rurale.

En Zambie, la Fondation a accordé, également dans le cadre de la Facilité Africaine, un nouveau prêt en monnaie locale équivalent à 300 000 euros à l'institution de microfinance Agora Microfinance Zambia (AMZ). AMZ est une institution de microfinance qui s’adresse tout particulièrement aux personnes ayant de faibles revenus, avec des produits financiers appropriés. A ce jour elle compte 37 100 clients dont 58% de femmes et 85% de clients en zone rurale.

Enfin, au Sénégal, la Fondation a accordé un prêt à CAURIE Microfinance en monnaie locale équivalent à 1,14 millions d'euros. CAURIE a pour mission de contribuer durablement à la promotion économique et sociale des microentrepreneurs. L'institution compte aujourd'hui 72 200 clients dont 99% de femmes et 55% en zone rurale. Un second investissement a été réalisé au Sénégal sous forme de prise de participation au capital de la Laiterie du Berger pour un montant équivalent à 99 700 euros. La Laiterie du Berger, dont la Fondation est actionnaire depuis 2010, est une entreprise sociale qui valorise le lait collecté auprès des éleveurs peuls, au Nord du pays, en le transformant en yaourts et autres produits laitiers vendus sous la marque Dolima.

Avec ces nouveaux investissements, la Fondation porte le montant de ses engagements en Afrique subsaharienne à près de 41 millions d'euros, soit 41% du montant total des engagements de la Fondation à fin août 2019.

Pour plus d'informations: http://gca-foundation.org/partenaires-finances