Retour

La Laiterie du Berger met en place le projet KOSAM

La Laiterie du Berger développe la collecte et l’élevage laitier dans le nord du Sénégal

Kosam, qui signifie « lait » en pulaar, est un projet de développement de la collecte de lait et de l’élevage laitier dans le nord du Sénégal, porté notamment par la Laiterie du Berger, dont  la Fondation Grameen Crédit Agricole est  actionnaire depuis 2010.

Ce projet, qui a démarré en 2016 pour une durée de trois ans, est soutenu par SOS Sahel, une ONG internationales dont la mission est d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations en Afrique. La vulnérabilité des systèmes d’élevage traditionnel limite le développement d’une filière compétitive. Pour les éleveurs, la vente du lait est une source de revenu complémentaire mais les gains générés par cette activité restent trop faibles. La Laiterie du Berger quant à elle, observe une forte croissance de ses besoins en lait qui sont loin d’être couverts par son réseau de fournisseurs actuels, peu productifs et sensibles aux aléas externes.

Le projet Kosam s’articule ainsi autour de quatre grands axes :

 

Le projet a permis de démarrer la restructuration du système de collecte afin de diminuer les coûts de transport du lait, en remplaçant notamment les véhicules type pickup par des deux-roues, plus faciles à rentabiliser et adaptés aux capacités de production des éleveurs. LDB a ainsi réorganisé les circuits de collecte en fonction des capacités de collecte de ces nouveaux véhicules. Les collecteurs sont aujourd’hui des agents franchisés et non plus des salariés LDB, ce qui réduit les coûts et va permettre à LDB d’envisager l’ouverture de nouveaux centres de collecte pour toucher plus d’éleveurs.

Le projet Kosam a lancé également une démarche innovante avec une ferme laitière pilote dont l’objectif est de mettre en place un modèle d’élevage laitier qui soit performant et adapté aux conditions environnementales et économiques du Nord Sénégal. D’ici fin 2016, le modèle technico-économique devrait être dessiné pour produira un volume de lait significatif à un prix compétitif.   

Pour Ousmane Sy, collecteur de lait, ce projet offre d’importants bénéfices car « avant, les gens étaient obligés de marcher des kilomètres pour pouvoir écouler leur lait. Aujourd’hui, il suffit d’entendre le signal de la moto des collecteurs pour sortir son produit et le proposer à la vente. »

Plus d'informations sur la Laiterie du Berger ...