Retour

La Laiterie du Berger et Kossam reçoivent un soutien de 5M USD de la Fondation Mastercard

La Laiterie du Berger, la force de l’entrepreneuriat africain

La Laiterie du Berger est un exemple de la force de l’entrepreneuriat en Afrique. L’entreprise sociale a été créée en 2006 par Bagoré Bathily et un pool d’actionnaires actifs, avec l’objectif de valoriser la production laitière locale. « 90% du lait consommé au Sénégal est importé sous forme de poudre, alors que 30% de la population vit traditionnellement de l’élevage et peut produire du lait. C’est ce constat qui a conduit à la création de la Laiterie du Berger », nous apprend Bagoré Bathily.

La Laiterie collecte le lait des éleveurs Peuls de la zone de Richard Toll au Nord du Sénégal pour élaborer ensuite des produits laitiers, au lait local et naturel. L’entreprise travaille avec 800 éleveurs Peuls, emploie 300 salariés et produit 6 000 tonnes de yaourt chaque année. Après 12 ans d’existence, avec le soutien de la Fondation Grameen Crédit Agricole et Crédit Agricole Franche-Comté, un deuxième chapitre s’est ouvert avec la création d’une nouvelle filiale, Kossam SDE.

Kossam vise à structurer la filière lait au Nord du Sénégal en favorisant l’accès à des ressources matérielles pour la production laitière, en apportant des formations aux éleveurs et en développant un modèle innovant de « mini-fermes » pilotes. « Ce sont plus de 600 familles d’éleveurs qui sont impactées par le développement de la filière lait local qui ont vu leurs revenus augmenter de plus de 50% entre 2018 et 2019 », déclare Jonathan Michaud, Directeur de Kossam, un ingénieur agronome issu de Crédit Agricole Franche-Comté, qui, après une mission « Banquiers solidaires » de volontariat de compétences en 2018, est parti pour 2 ans diriger le projet.

Un changement d’échelle sans précédents pour l’entreprise

Une nouvelle étape va commencer pour la Laiterie et Kossam. Conquis par le modèle d’entreprise sociale de la Laiterie du Berger, La Fondation Mastercard vient d’allouer une subvention de 5 millions USD pour la période 2019-2022 à Kossam. L’objectif de cette subvention est de permettre à Kossam et à la Laiterie du Berger de créer 5 000 emplois directs ou indirects sur la zone. Le montant alloué servira notamment à augmenter la collecte du lait à 4000 T et à valoriser la restructuration du système de collecte. Cet appui financier cible particulièrement les femmes, qui sont traditionnellement les responsables de l’activité de production et collecte du laitau Sénégal.

Ce nouveau projet est intitulé MéLiTeJi, les lettres (M, L, T, J), qui représentent symboliquement en Wolof le lait (Meew), l’emploi (Ligueey), la réussite(Tekki) et les femmes (Djiguen). Ce financement vient renforcer les objectifs de l’entreprise de développer l’élevage dans une optique durable, responsable et sociale et de construire une filière laitière sénégalaise pérenne, établie sur les base d’une économie moderne et génératrice d’emploi.

Cette subvention est déjà en soi un formidable succès qui démontre la force de ce modèle d’entreprise sociale et la confiance en son potentiel de structuration de filière et de création d’emplois.

Plus d’informations sur La Laiterie du Berger ici