Retour

La Fondation réalise son premier investissement en Birmanie

La Fondation Grameen Crédit Agricole vient de débourser son premier prêt en Birmanie, auprès de l’institution BRAC Myanmar créée en tant que programme de microfinance par BRAC en 2013. A fin février 2017, BRAC enregistre un encours de portefeuille de crédit de 5,7 millions d’euros et compte 40,590 emprunteurs actifs, intégralement des femmes qui vivent, pour 28% d’entre elles, en zone rurale.

Dans ce pays, le projet a pour but d’aider à réduire la pauvreté, créer des emplois et améliorer les revenus des bénéficiaires avec un accent particulier sur les femmes qui ont été laissées de côté par le système financier traditionnel. Ainsi, BRAC Myanmar propose des services spécifiquement élaborés pour les personnes en zone rurale et en situation de pauvreté et offre un modèle de développement intégré grâce à son approche microfinance plus. En développant une plate-forme d’agences à travers le pays, BRAC prévoit de créer des pôles où l’offre de microfinance pourra être complétée par des produits de santé, agricoles ou d’éducation. Les informations recueillies grâce aux activités de microfinance sont enregistrées systématiquement pour identifier les besoins de la communauté pour une conception et une offre de services plus ciblée.

Ce premier prêt de 1,500,000 € sur une période de 3 ans à une institution de microfinance birmane se fait dans le cadre de la facilité TCX/LIFT qui permet à la Fondation d’offrir un taux subventionné aux IMF bénéficiaires.

Avec ce nouveau partenariat, la Fondation Grameen Crédit Agricole intervient aujourd’hui auprès de 55 IMF (dont deux IMF qui sont également des entreprises de Social Business) dans 24 pays.