Retour

Facilité Africaine : succès de la première phase du projet développé avec l’AFD

Trois ans après le lancement de la première Facilité Africaine, programme mis en place par la Fondation Grameen Crédit Agricole en partenariat avec l’Agence Française de Développement (AFD) en 2013 afin de renforcer les Institutions de Microfinance Africaines de taille moyenne présentant un fort potentiel de développement, les résultats montrent le bien fondé du dispositif.

Ainsi, la signature de 24 contrats de prêts et de 97 contrats d’assistance technique, et le décaissement de prêts pour un montant total d’environ 8 millions d’euros attestent du dynamisme de la mise en œuvre de la Facilité. Celle-ci s’est traduite par un véritable renforcement des capacités et des performances des 16 partenaires de la première Facilité Africaine qui est arrivée à terme fin 2016, touchant plus de 300 000 emprunteurs actifs dont 71% de femmes et 80% de clients en zone rurale. Ces résultats témoignent également de l’amélioration du profil de risque des IMF cibles, ce qui favorise leur éligibilité aux financements d’investisseurs locaux et internationaux.

Un nouvel accord signé début 2017 entre l’AFD et la Fondation va permettre de consolider et d’élargir les capacités d’intervention de cette dernière auprès de ses partenaires en Afrique Subsaharienne autour de trois volets : une subvention de 2,2 millions d’euros destinée à co-financer des missions d’assistance technique ; un financement de 6 millions d’euros au profit de la Fondation pour accompagner son développement en Afrique Subsaharienne et une ligne de garantie des financements accordés par la Fondation Grameen Crédit Agricole à hauteur de 10 millions d’euros.